Constitution de la Coordination Maroc de la Marche Mondiale des Femmes

lundi 11 décembre 2006.

COORDINATION DE LA MARCHE MONDIALE DES FEMMES AU MAROC

Le samedi, 25 novembre 2006, Journée Mondiale de Lutte contre la Violence à l’encontre des Femmes, s’est tenue au siège du Réseau Amazigh pour la Citoyenneté, l’assemblée constitutive de la Coordination de la Marche Mondiale des Femmes au Maroc Les représentantes des organisations des femmes, des droits humains, des syndicats, des partis politiques et des associations présentes, ont analysé l’importance que revêt leur engagement dans la lutte mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence. Les débats ont également souligné l’importance de la solidarité des femmes, la nécessité de faire connaître les luttes des femmes marocaines à une large échelle et de participer aux luttes des femmes, au niveau mondial, contre les répercussions néfastes de la mondialisation libérale et des projets impérialistes sur leurs conditions de vie.

L’assemblée a également pris connaissance des derniers développements concernant la Marche Mondiale des Femmes après la rencontre internationale qui s’est tenue au Pérou en juillet 2006, pour en dégager les nouvelles priorités et les nouveautés organisationnelles.

Par la suite, une plate-forme d’action a été adoptée pour un an et la Coordination de la Marche Mondiale des Femmes au Maroc a été constituée sur la base d’une représentante pour chaque organisation présente, les suppléantes devant être désignées après consultation de leurs organisations.

Ont participé à cette rencontre les représentantes des organisations suivantes :

L’Association Démocratique des femmes du Maroc- l’Union de l’Action Féminine- la Ligue Démocratique des Droits des Femmes- l’Association Marocaine des Femmes Progressistes- le Centre de l’Education des Droits humains pour les Femmes- l’Asssociation « Nissae alghad » de Marrakech- le « Forum Marocain des femmes » de Safi- L’Association « forum de la femme » de Larach- L’Associiation « Taougrat de la Femme Amazigh » de Khénifra - l’Alliance pour les Droits des Travailleuses ; L’Association Marocaine des Droits Humains- l’Organisation Marocaine des Droits Humains- Amnistie Internationale/ Section Maroc- le Forum Marocain pour la Vérité et la Justice- l’Association des Jeunes Avocats- Conseil Migrants /Maroc ; L’Association Attac- le Réseau Amazigh pour la Citoyenneté ; L’Union Marocaine du Travail/comité femme ouvrière- l’Union des femmes fonctionnaires- l’Organisation des Femmes du Secteur Agricole- la Jeunesse Ouvrière Marocaine- la Confédération Démocratique du Travail- l’Organisation Démocratique du Travail ; Le parti Socialiste, la Voie Démocratique.

La Coordination de la Marche Mondiale des Femmes au Maroc a tenu sa première réunion le même jour. Elle a adopté certaines règles de travail dont la périodicité des réunions, a constitué le secrétariat de la coordination et a défini ses attributions. Ce dernier est composé d’une coordinatrice, de son adjointe et de 13 membres chargées de mission :

Khadija RYADI coordinatrice, Khadija MENEBHI coordinatrice- adjointe, Nadia LAGHRISSI, Ouafae OUIS, Lucile Daumas, Fatima Outaleb, Samira Kinani, Amina Zioual, Amina ABOUELFADEL, Hakima CHAOUI, Fatima Zahra ZERMOUQ, Maria EZZAOUINI, Izza ELKABIR, Bouchra BOUCHENTOUF, Nadia SOUBAT.


Nedstat Basic - Web site estadísticas gratuito