Une jeune femme lapidée à Marseille

Jueves 18 de noviembre de 2004.

Une nouvelle affaire Sohane étouffée par les "grands médias"

Nous avions eu écho de cette affaire dont nous avons vainement attendu que la presse nationale rende compte. Seul, à notre connaissance, le journal "20 minutes" en a parlé. Cette information a d’ailleurs été reprise dans la presse canadienne anglophone dont fait état Michèle Vianès.

Quelles sont les raisons de ce tonitruant silence ?

Toute la vérité doit être révélée, d’autant qu’il est possible que cette exécution par lapidation ait été perpétrée en présence de témoins, comme ce fut le cas de la jeune Sohane brulée vive à Vitry

SB

Arrestation du meurtrier présumé d’une jeune femme lapidée

Le meurtrier présumé d’une jeune Tunisienne de 23 ans, dont le corps lapidé avait été découvert le 20 octobre, a été placé en garde à vue. Le suspect, 18 ans, interpellé dimanche à son domicile, est une ancienne relation de la victime. Il sera présenté au juge d’instruction aujourd’hui. Le corps de Ghofrane Haddaoui avait été retrouvé sur un terrain vague près d’un centre commercial, dans les quartiers nord de Marseille.

Font: Grand Marseille - 20 Minutes - mercredi 10 novembre 2004

English version:

Stoning in France

This stoning, which seems to have taken place in or near Marseilles, could be an event comparable to the murder of Theo van Gogh: another herald of the willingness of Muslims in Europe to take it upon themselves to enforce Sharia provisions. A friend in Marseilles has sent in this article from a French-language journal, 20 Minutes. My rough translation:

The alleged murderer of a 23-year-old Tunisian woman, whose stoned body was discovered on October 20, has been placed in police custody. The suspect, 18, arrested Sunday at his home, is an old acquaintance of the victim. He will be presented before the examining magistrate today.

Font: toutsensemble


Nedstat Basic - Web site estadísticas gratuito