Irak

Al-Sana, une TV irakienne pour la paix, la démocratie et la laïcité.


Español    
 

Lancement prochain d’Al-Sana, une télévision irakienne pour la paix, la démocratie et la laïcité

La chaîne de télévision par satellite Al-Sana va commencer a émettre dans les semaines qui viennent, annoncé son directeur Qasim Hadi. « Al-Sana révélera au monde le véritable visage de l’occupation et des gangs religieux. On parlera enfin du monde du travail, des femmes, des droits des enfants.... » a-t-il déclaré.

Leader ouvrier, organisateur de plusieurs grèves victorieuses sous le régime de Saddam Hussein, arrêté à plusieurs reprises par l’armée américaine pour son rôle dans l’organisation de manifestations de chômeurs en 2003, Qasim Hadi est également secrétaire général du syndicat des chômeurs en Irak.

Al-Sana est une initiative du Congrès des libertés en Irak, un front politique et syndical de gauche, opposé à l’occupation américaine comme à l’islamisme, et qui entendu promouvoir une alternative progressiste, laïque et démocratique dans ce pays ravagé par la guerre civile.

L’ancien opposant à Saddam Hussein Samir Adil, secrétaire général du Congrès, explique que les programmes diffusés parleront de « l’identité humaine, contre les conflits ethniques et nationalistes, sur l’égalité entre femmes et hommes, pour expliquer que la femme est un être humain. Un programme sur les questions de santé, d’éducation, sur l’éducation des enfants, contre les punitions corporelles, sur l’art, sur la séparation de la religion et de l’état, sur la liberté d’opinion, sur la nouvelle société... et puis bien sûr, des films et de la musique ».

Pour commencer, Al-Sana va émettre quatorze heures par semaine, à raison de deux programmes de deux heures par jour, qui seront programmés trois fois dans la même journée. Les émissions commenceront à 9h30, heure de Bagdad. Avec l’expérience et l’amélioration de la situation financière, le temps d’antenne augmentera progressivement.

Pour son lancement, Al-Sana a bénéficié du soutien financier du Comité japonais de soutien à la résistance civile en Irak, une coalition d’organisations pacifistes qui a collecté pas moins de 400 000 $ en quelques mois pour soutenir ce projet. « La lutte pacifique du Congrès des libertés en Irak contre l’occupation US et l’Islam politique, le fait qu’il soit composé principalement de syndicats, de mouvements de femmes en lutte pour l’égalité, de sans-toits, d’étudiants, d’enfants, de pauvres, en font un mouvement universel et capable d’amener le soutien de la majorité de la population en Irak, ainsi qu’un large soutien dans le monde » explique Fumihiro Mori, son vice-président.

Pour contacter Al-Sana : sanatv@ifcongress.com

Source : http://www.solidariteirak.org



1er février 2007



 



......... Nedstat Basic - Web site estadísticas gratuito Site réalisé avec SPIP